Bovec_poduimVoilà, comme on vous l'a laissé sous entendre, les championnats de France 2008 du Chalaux marquent la fin de notre carrière à haut niveau. D'un commun accord, on avait décidé que les Mondiaux d'Ivréa seraient notre point final de notre aventure au plus haut niveau en descente.

Pourquoi ?

En fait, il y a différentes raisons à cet arrêt:

Tout d'abord, sportivement parlant, aprés 2 championnats d'Europe, 2 championnats du monde et 2 coupes du monde entières, on pense avoir fait le tour de la discipline. Cette période ne nous a pas gâter en grosses rivières (Karlovy Vary, Bihac...), et on aurait bien aimé gouter plus souvent aux vagues comme ce fut le cas à Bala, Ivréa ou comme cela sera le cas sur la Pallaressa, mais ce fut très agréable qu'en même. Aprés 10 ans de collaboration, dont les 5 dernières de manière très intense, on préfère donc s'arrêter là!

Le haut niveau demande beaucoup de sacrifices avec les stages chaque mois, les compêtitions les weekends et les entraînements quotidiens. Des sacrifices que nous nous infligeons à nous-même mais également à nos proches et à nos familles dû essentiellement à nos absences répétées. Et à bientôt 27 ans, on n'est plus sûr d'assumer cela...

DSCN0599Il y a un temps pour tout...

En effet, on en a bien profité durant ces dernières années. Alors que les "jeunes" de notre génération commençaient à se tourner vers la vie active, nous on se balladait dans toute l'Europe pour naviguer sur de belles rivières!!! Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et il est temps aussi pour nous de se tourner vers la vie active.

Qu'on soit clair, si nous avons été professionel dans notre démarche de sportif de haut niveau, financièrement on trés (trés) loin d'y être. Je peux même rajouter que nos sponsors principaux ont toujours été nos parents et que sans leur soutien jamais on aurait pu vivre cette aventure. Et encore, on se sent favorisé et chanceux d'être dans un club (Le Dormans CKEL) qui lui aussi nous a toujours soutenu autant qu'il pouvait notamment sur le plan matériel (tous les bateaux) mais également sur le plan moral (et ça, ça n'a pas de prix...). Et ce sont pour ces raisons également qu'on a pris la décision d'arrêter.

IMG_3604De la fierté !!!

Malgré les apparences, on n'est pas amer de finir comme cela. Personne ne nous a obligé d'arrêter. C'est notre choix, notre décision. On a même un petit sentiment de fierté quand on regarde dans le rétroviseur...

Il est vrai qu'il nous manquera toujours le titre mondial, mais aprés toutes ces courses on a pu prouver que notre projet tenait bien la route. On n'a pas un palmarès aussi étoffé que certains grands pagayeurs français (Saunier, Faysse-Roos, Santamaria... pour ne citer qu'eux), on ne pense pas non plus avoir marqué notre époque, mais on peut être fier de notre passage. Il faut dire que de septembre 2003 (date de reprise aprés une année blanche pour cause de blessure de Fred) jusqu'à juillet 2008, en prenant part à 34 courses Sprint on est monté 33 fois sur le podium dont 16 fois sur la plus haute marche.

Mais notre plus grande fierté est certainement le fait que malgré ces 10 années de collaboration, avec de trés bons moments et des passes plus délicates, notre amitié est toujours présente. On était ami avant de faire du C2, et on est toujours ami aprés avoir fait du C2!

IMGP1789et la suite...

Oui, c'est vrai, ce n'est pas parce qu'on arrête de s'entrainer 2 à 3 fois par jour que tout s'arrête! En effet, pour notre plaisir, et pour rendre un peu à notre cher club, on continue à faire un peu de bateau, mais en slalom ! Non pas qu'on renie la descente, surtout pas, mais juste histoire de changer de support pour continuer à se faire plaisir...

Le blog c2momodidier.canalblog.com lui aussi ne s'arrête pas. Enfin pas tout de suite ! Cela nous permettra de continuer à donner de nos nouvelles, de voir d'autres vidéos (les "off" d'Ivréa sont finis !!!) et pourquoi pas de commenter l'actu de la descente, alors chers amis internautes, restez connectés !!!

IMGP2006Que du bonheur...

De ces dernières années il restera les médailles et les photos accrochées au mur, mais surtout ces magnifiques souvenirs encrés à tout jamais dans nos mémoires de toutes ces aventures humaines que l'on a pu vivre!

On ne va pas cîter les personnes (familles, amis, entraineurs, partenaires, connaissances...) qui nous ont soutenu, y en a tellement qu'on risquerait d'en oublier...

Cependant, on tient à vous remercier tous du fond du coeur pour tous ces moments de pur bonheur.

Fred & Michael.